Tonos Humanos

Musique Espagnole du XVIIe siècle

Brochures et fiches techniques

"Au début du XVIIe siècle, sous le règne de Philippe III, la passion pour la musique profane – qu’on appelait alors « humaine » – s’est éveillée de telle manière en Espagne, que nombreux ont été les particuliers qui se sont adonnés à son étude, au point que la nation entière semblait se nourrir de cette harmonie."

"Il n’y avait pas alors de réunion où la musique n’occupe la première place, depuis le palais royal jusqu’à la plus modeste chaumière, au point que les paysans même partaient travailler au champs en emportant harpes, guitares et flûtes pour former d’harmonieux concerts et que rares étaient les compagnies de Dames ou de Gentilhommes où l’on ne se piquait d’inventer quelque chanson pour agrémenter la conversation, le repas, ou la promenade du soir…"

Faenza parcourra ces « tons humains », à la rythmique vigoureuse, jamais bien éloignée de la danse, avec une équipe de chanteurs polyvalents et à même de rendre hommage à la beauté de la poésie espagnole.

Ce voyage dans un XVIIe siècle espagnol encore trop peu connu permettra de découvrir l’art de compositeurs rares comme Mateo Romero – dit « El Maestro Capitàn » –, Juan Blas de Castro, Alvaro de los Rios, Gabriel Diaz, Juan Hidalgo et Jose Marìn.
 

• Olga Pitarch : chant et danse
• Clélia Horvat : chant
• Francisco Mañalich : chant, viole et guitare
• Marco Horvat : chant, théorbe et guitare
• Claire Piganiol : harpe
 

Suivez-nous

Région Grand Est DRAC

Lettre d'infos

Translations by Sally Gordon Mark

Design by pierO'n Mu Graphistes · Web by KWC · © 2017 Faenza