La rentrée de Faenza : enregistrement d'un album

Après la création, au printemps dernier, de "L'Académie des Inquiets", Marco Horvat entend bien intensifier la lumière sur cette grande figure oubliée de l'Italie baroque qu'est Giulio San Pietro de' Negri. Ce sera fait dès la mi-septembre avec l'enregistrement de Grazie ed Affetti di Musica Moderna, pour le label agOgique.

“Parmi toutes les fascinantes figures – aujourd’hui un peu oubliées – qui peuplèrent le monde de la monodie italienne pré-baroque, Giulio San Pietro de’ Negri (ou San Piero di Negro, il existe plusieurs variantes à son nom de famille) est probablement l’une des plus intéressantes. Il est apparu clairement, depuis les premiers travaux de recherche concernant ce répertoire, que parmi ses compositions se trouvent des pièces étonnamment originales (même au regard des standards de l’époque) dont ceux qui sont enregistrés ici pour la première fois font très certainement partie.”

C’est ainsi que le musicologue Robert L. Kendrick, de Université de Chicago, présente l’œuvre d’un compositeur (et son enregistrement à venir par Faenza) qui est passé jusqu’à aujourd’hui entre les mailles du filet des ensembles de musique ancienne à la recherche de répertoires à redécouvrir.

Giulio San Pietro di Negro était au répertoire de Faenza depuis son premier disque, consacré à Giulio Caccini, où il avait une petite place. Au cours des années, ces pièces croisées un peu par hasard ont commencé à nous intriguer puis à provoquer une réelle curiosité pour ce compositeur attachant et original – comme Sigismondo d’India ou Carlo Gesualdo, un noble amateur éclairé – dont on savait si peu.

Nous avons alors systématiquement recueilli des copies de ses recueils de musique conservés, et avons eu miraculeusement accès – grâce à la générosité du Dr. Martin Morell qui nous a communiqué la partie manquante, qu’il est seul à posséder – aux Canti Accademici, l’un des livres les plus intéressants de’ Negri, qui était, de fait, inutilisable en l’état.

Après avoir inclus trois programmes consacrés à de’ Negri à sa dernière saison de concerts, Faenza reprendra son programme d’enregistrement sur la vocalité italienne pré-baroque – commencée avec Giulio Caccini et poursuivie ici avec un autre Giulio – pour le label agOgique dont la priorité est de proposer “des programmes originaux en privilégiant la qualité de l’exécution et en donnant la part belle à la volonté des artistes concernant le choix des œuvres et leurs modalités d’exécution,  à l’opposé d’un quelconque schéma marketing.”

Programme courageux et nécessaire qui cadre parfaitement avec celui que nous avons fait notre depuis la création de Faenza.

 

Ensemble Faenza, direction Marco Horvat

  • Olga Pitarch : soprano
  • Brigitte Vinson : mezzo
  • Jeffrey Thompson : ténor
  • Emmanuel Vistorky : basse “alla bastarda”
  • Marco Horvat : guitare baroque, lira, théorbe et chant
  • Magali Imbert : flûtes
  • Pierre Hamon : flûtes
  • Christine Plubeau: dessus et basse de viole
  • Charles-Edouard Fantin: luth, guitare, théorbe
  • Matthieu Boutineau : clavecin et clavicythérium
  • Direction artistique de l’enregistrement : Alessandra Galleron

Suivez-nous

Région Champagne Ardennethéâtre Louis JouvetDRAC

Lettre d'infos

Translations by Sally Gordon Mark

Design by pierO'n Mu Graphistes · Web by KWC · © 2017 Faenza